Région: La Convention citoyenne

Communiqué de presse

Toulouse, Montpellier le 10 septembre 2020

  • Participation citoyenne –

La Convention citoyenne pour l’Occitanie est lancée !

A l’occasion de la 1ère session de travail de la Convention citoyenne organisée ce matin à l’Hôtel de Région de Toulouse, Gérard Onesta, conseiller régional et Président du Bureau de l’Assemblée, représentant Carole Delga, a présenté aux 100 membres de la Convention citoyenne tiré.es au sort le mandat confié par la Région qui leur permettra de prendre pleinement part à la construction des politiques qui feront l’Occitanie de demain.

Malgré son absence, Carole Delga a souhaité transmettre un message aux membres de la Convention réunis ce jour à l’Hôtel de Région de Toulouse pour leur première session de travail :

« Dans cette convention citoyenne, dans votre grande diversité, d’âge, de département, de parcours de vie, vous êtes l’Occitanie. Vous formez désormais un collectif représentatif de la diversité de près de 6 millions d’habitant.es, de 13 départements, de cette région de plus de 72.000 km² plus vaste que 13 pays de l’Union européenne. Et prenant du temps sur votre vie familiale, professionnelle et personnelle, vous témoignez de votre motivation et de votre engagement au service de l’intérêt général.

Chaque fois que nous avons lancé une démarche citoyenne depuis le début de notre mandat en 2016, vous avez été au rendez-vous : votation sur le nom de la Région, Etats généraux du rail et de l’intermodalité, Grande cause de l’Alimentation, concertation pour le Lycée de demain ou encore les budgets participatifs qui sont un succès. Aujourd’hui, je redis ma fierté que l’Occitanie soit la première région de France à faire le choix d’une Convention Citoyenne.

La situation de crise que traversent nos sociétés, les situations que nous rencontrons, dans nos histoires individuelles et collectives, méritent de réfléchir ensemble à la société que nous voulons installer dans les années à venir et pour les générations suivantes.

Pourtant, nous vivons dans un paradoxe : jamais sans doute n’y a-t-il eu autant de concertations de la part des élus et jamais sans doute les femmes et les hommes de ce pays n’ont eu l’impression de n’être ni entendu.e.s, ni écouté.e.s. La conséquence est claire : une défiance envers le monde politique, une abstention record aux élections, la tentation des extrêmes.

En Occitanie, nous avons souhaité apporter notre contribution à la recherche de solutions face cette situation, rejetant tout fatalisme et faisant confiance à l’intelligence collective. Je l’ai évoqué ; nous avons multiplié les concertations et les budgets participatifs. Et nous lançons aujourd’hui une Convention Citoyenne pour l’Occitanie.

Pour moi, la participation citoyenne est le complément d’objet direct de la démocratie représentative. Ce sont des socles de notre République, elles se combinent parfaitement ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *