Région: programmes Massif Central

logoRegionMPLR2016
MASSIF CENTRAL: Aujourd’hui à Grèzes, présentation des programmes Massif central

Communiqué de presse Toulouse, le 11 février 2016

Près de 200 élus, représentants associatifs et socioprofessionnels se sont retrouvés à Grèzes en Lozère, ce 11 février pour la journée de présentation des programmes Massif central. Les programmes de massif viennent compléter les politiques régionales afin de répondre à des spécificités des territoires de montagne.

L’objectif pour la période 2014-2020 est de renforcer l’attractivité du Massif central pour les populations actives afin qu’il reste une montagne habitée. Une préoccupation qui prend tout son sens à l’heure des grandes régions qui ont su s’entendre et regrouper leurs moyens dans l’intérêt de tous.

L’Etat, les Régions Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté et Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées concernés par ce territoire du Massif central ont signé en juillet 2015 une convention interrégionale de près de 100 M€ pour répondre à cet enjeu et ont aussi su mobiliser 40M€ de fonds européens. Dans cette dynamique les 22 départements du Massif ont également contribué à hauteur de 10M€ (22 départements concernés).

Aurélie Maillols, vice-présidente de la Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées en charge de la montagne et de la ruralité, Marie-Paule Demiguel, secrétaire générale de la préfecture de la Lozère, Sophie Pantel, présidente du Conseil départemental de la Lozère, ont tour à tour pu réaffirmer l’intérêt de ces programmes qui permettent aux territoires ruraux de montagne de trouver des solutions adaptées à leurs contraintes et à leurs atouts.

« Le plus important pour moi, c’est de permettre par ces programmes d’accompagner les initiatives locales nées des énergies et atouts de nos territoires » Aurélie Maillols.

Contenu des programmes Massif central

Objectif : améliorer le regain d’attractivité du Massif central
– Soutenir les territoires qui mettent en place des services innovants, pour les populations comme pour les entreprises
– Développer un tourisme de pleine nature quatre saisons qui soit un levier de développement durable des territoires
– Préserver la biodiversité des milieux caractéristiques du Massif central, la qualité environnementale étant facteur d’attractivité mais aussi de développement économique (agriculture à l’herbe par exemple)
– Appuyer la structuration et le développement des filières emblématiques, à commencer par le bois, pour que les habitants du Massif central soient les premiers bénéficiaires de leur retombées
Au total ce sont 43 M€ des Régions, 43 M€ de l’Etat, 40 M€ de l’Europe et 10 M€ des Départements qui sont consacrés à ces politiques. En 2015, une centaine de projets ont pu être accompagnés pour un total de 16 M€ d’aides publiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *