Tarn: Réaction de Ch.Ramond

Tarn: Réaction de Christophe Ramond –

president Conseil département- 7 decembre 2018

Aujourd’hui après trois semaines de mobilisation, les tensions se font de plus en plus fortes.

J’appelle chacun à la mesure et au refus de toute violence. Car, rien ne se gagne dans la violence.

Je condamne fermement les faits perpétrés durant les manifestations de samedi dernier.

Avant la première manifestation, les élus départementaux poussés par notre connaissance des difficultés ressentis par les Tarnais au quotidien, nous avions adopté une motion contre l’augmentation des taxes sur le carburant….

Face à la défiance, à la colère, il y a une responsabilité partagée, celle de renouer le dialogue avec nos dirigeants nationaux. Le déni et les atermoiements du Gouvernement ont trop duré.

Il faut savoir en prendre acte, faire preuve d’humilité, écouter ce qui est dit et répondre par des orientations nouvelles.

Il est urgent que le Gouvernement entende la souffrance des citoyens qui travaillent, celles des jeunes et des retraités qui ne peuvent plus terminer leur fin de mois.

Ils ne demandent pas la charité mais le droit de vivre décemment de leur revenu.

Nos compatriotes ne contestent pas l’urgence environnementale, mais ils ont le sentiment que l’effort principal est demandé à ceux qui ont le moins de moyens pour y contribuer.

Il est urgent que l’on réfléchisse ensemble à des solutions en faveur du pouvoir d’achat et du financement de la transition écologique.

Les deux doivent aller de pair.

La réforme est impérative dans l’intérêt et au service de tous mais on ne peut pas demander aux citoyens de choisir entre transition énergétique et transition sociale, entre la planète et leur pouvoir d’achat.

Un autre chemin est possible pour sortir de la confusion et construire une réponse à la colère sociale fondée sur nos valeurs de liberté, d’égalité, de justice et de fraternité dans le respect de nos territoires et de chacun d’entre nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *