Tarn: autoroute Castres-Toulouse

vue autoroute

Autoroute Castres Toulouse
Communiqué CCI du mercredi 6 novembre 2013

Le monde économique soutient la démarche des élus qui demandent une position claire en faveur de l’autoroute.
Michel Bossi – président de la chambre de Commerce et d’industrie du Tarn- partage sans réserve l’exaspération de MM Bugis et Folliot face à des atermoiements incompréhensibles de l’Etat, du Conseil Régional et des Conseils Généraux.
La seule décision permettant d’avoir dans des délais acceptables une liaison 2*2 voies entre le bassin de Castres-Mazamet et Toulouse est la poursuite de la procédure pour une mise en concession dans le cadre d’un partenariat public-privé.
Il est en effet inutile de rappeler la situation financière de l’Etat qui peine à limiter ses déficits et qui a lui-même proposé la mise en concession ; les marges de manœuvre du Conseil Général du Tarn semblent limitées ; le Conseil Général de la Haute Garonne n’a jamais montré un grand intérêt pour le sujet. Seul le Conseil Régional pourrait avoir les moyens d’assumer une part importante de financement pour cette infrastructure. Réduire les engagements publics est gage de capacité à réaliser rapidement la totalité de la liaison Castres-Toulouse.
Quant aux délais, le passé encore récent a démontré l’incapacité des acteurs publics à réaliser des investissements importants dans les limites qu’ils s’étaient eux-mêmes fixés dans les précédents contrats de plan Etat Région. 15 kilomètres en près de 15 ans….
Ce n’est pas acceptable, et les chefs d’entreprise n’acceptent plus d’être ignorés, d’avoir le sentiment d’être baladés.
Monsieur le Préfet de Région, Messieurs les présidents du Conseil Régional et des Conseils Généraux, il est temps de prendre la seule décision qu’il convienne, celle de la poursuite de la procédure engagée. Il vous appartient de donner à ce bassin important en Midi-Pyrénées les conditions de compétitivité auxquelles ont légitimement droit tous les acteurs économiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *