24 heures pour le Seigneur !

Diocèse d’Albi: 24 heures pour le Seigneur !

Lien vers site : Diocèse d’Albi

À l’invitation du pape François

Pendant 24 heures, les catholiques du monde entier sont invités à prier et à recevoir le sacrement de la réconciliation. Ce sacrement du pardon nous rétablit dans la liberté et la joie des enfants de Dieu : il nous prépare à mieux accueillir la paix du Ressuscité.

Les 24 et 25 mars, dans les paroisses

Le Pape a lui-même présidé le vendredi 17 mars une célébration pénitentielle à Rome, une semaine avant le déploiement de cette initiative dans de très nombreuses paroisses. Le Pape s’est avancé le premier vers l’un des 90 confessionnaux de la basilique Saint-Pierre.

Depuis le début du pontificat, le Saint-Père encourage les fidèles, les prêtres ou encore les évêques à recevoir plus souvent le pardon de Dieu.

« Remettons au centre le sacrement de la réconciliation, véritable espace de l’Esprit dans lequel tous, confesseurs et pénitents, nous pouvons faire l’expérience de l’unique amour définitif et fidèle, celui de Dieu pour chacun de ses enfants, un amour qui ne déçoit jamais », aime-t-il ainsi à rappeler.

En famille

Des initiatives particulières sont offertes pour permettre aux enfants et à leurs parents de vivre ce temps de réconciliation au cœur du carême.

Propositions familiales le samedi 25 mars
– à Saint-Sulpice (Caté familles spécial Carême),
– à Lavaur (célébration pénitentielle, bol de riz)
– à Castres (ateliers pour les enfants, confession, messe des familles)
– à Briatexte ( 10h à 12h Graulhet-Briatexte à ND de Beaulieu -120 minutes pour la confession)

Adoration

L’adoration eucharistique nous donne le temps d’entrer dans une contemplation amoureuse.
« Lorsque nous sommes devant le Saint-Sacrement, (…) ouvrons notre cœur, le Bon Dieu ouvrira le sien ; nous irons à lui, il viendra à nous, l’un pour demander et l’autre pour recevoir. Ce sera comme un souffle de l’un à l’autre. » disait le saint Curé d’Ars

Nuits d’adoration à la cathédrale Sainte-Cécile d’Albi, à Rabastens et Saint-Sulpice, à Mazamet (Chapelle de la Lauze), à Carmaux, à Graulhet (Notre-Dame de Beaulieu), à Lavaur (oratoire de la Sainte-Famille)

Le sacrement de pénitence et de réconciliation

Pourquoi et comment se confesser ?

Le sacrement de la Pénitence et de la Réconciliation est un des hauts lieux de la joie chrétienne ! Dans le sacrement de la Pénitence et de la Réconciliation, aussi appelé confession, le prêtre tient la place de Jésus-Christ qui n’est pas venu pour condamner mais pour sauver. Il nous donne le pardon qui rétablit en nous la grâce d’enfant de Dieu. Renouvelés par ce sacrement nous devenons plus capables d’accomplir la volonté du Seigneur, de progresser dans la charité et d’être des témoins de la miséricorde divine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *