Albi: Le Chêne vert en croissance

Albi visite Le chene vert 30 mars 2016 (11) Albi visite Le chene vert 30 mars 2016 (18) Albi visite Le chene vert 30 mars 2016 (20) Albi visite Le chene vert 30 mars 2016 (26) Albi visite Le chene vert 30 mars 2016 (28) Albi visite Le chene vert 30 mars 2016 (30) Albi visite Le chene vert 30 mars 2016 (33) Albi visite Le chene vert 30 mars 2016 (34) Albi visite Le chene vert 30 mars 2016 (36) Albi visite Le chene vert 30 mars 2016 (38)

Albi: Le Chêne vert en route vers la croissance 

Le Chêne vert, visité par les Ambassadeurs d’Albi
Le circuit 2016 des Ambassadeurs d’Albi les a conduits à l’usine « Le Chêne Vert », implantée au Val de Caussels, rue Jean Rostand. Le rendez-vous de ce mercredi 30 mars 2016 a connu un franc succès ; étaient présents Stéphanie Guiraud-Chaumeil, maire d’Albi et son adjoint, Michel Franques. Il a fallu diviser les ambassadeurs en 3 groupes pour effectuer la visite de l’unité de production qui s’étend sur 5000 m2. L’équipe de direction du « Chêne vert » est constitué de trois personnes: Laurent Turlay, directeur général, Serge Braghieri, directeur financier, Bruno Guilbert, directeur industriel. Sylvain Vidal est quant à lui, la direction du marketing et de la communication.
Un processus de fabrication très automatisé
« Nous ne faisons pas de robinetterie, ni de pose des meubles ; nous fabriquons des équipements de salles de bain » explique Serge Braghieri en préambule à la visite de l’usine. « Notre système d’information est très sophistiqué ; l’enregistrement des commandes déclenche tout le processus de fabrication. Bruno Guilbert poursuit l’explication en commentant la visite des ateliers : « Pour la fabrication de nos produits, nous utilisons trois matières : les panneaux à particules à base de bois (60%) et de résines (40%), le stratifié et le mélaminé. Le premier poste de travail est alimenté avec des barres plates de 4 mètres auxquelles on va donner une forme. On obtient ensuite des plans de travail de 600 à 1400 mm qui vont être découpés pour recevoir une ou deux vasques ; la machine à commande numérique, va rechercher à partir de la lecture du code à barres, le programme de découpe. Puis survient l’opération du moulage de la vasque ; celle-ci est injectée par une presse de 800 tonnes. Cette fonction est entièrement automatisée et effectuée par un robot situé dans un périmètre sécurisé. L’environnement de l’atelier est contrôlé une à deux fois par an pour analyser la qualité de l’air global dans l’usine et sur un poste déterminé, afin de déceler le taux de particules fines ».
Une équipe qui fonctionne en 1X8.
La fabrication des « Fleur d’eau » et autres « Fleur Touch » est assurée par 25 personnes qui fonctionnent en équipe de 4h30 à 11h30. Cela permet de prévoir, comme cela est arrivé, une éventuelle deuxième équipe l’après-midi. Les autres personnels sont dans la gestion, le suivi qualité, etc. Les forces de vente sont réparties sur tout le territoire. Pour ce qui est du recrutement : « Il n’est pas nécessaire d’avoir une connaissance du bois ; cependant les jeunes ouvriers de moins de 30 ans sont issus de la filière bois. », précise Bruno Guilbert.
La croissance à l’international
Le Chêne vert est actuellement implanté sur le territoire national mais l’entreprise aimerait bien développer sa ramure à l’international ; elle emploie 70 personnes et produit environ 25 000 meubles par an. Serge Braghieri explique : « Notre marché est pour 95% constitué par la promotion immobilière, le reste l’étant par les installateurs. Nous ne travaillons pas directement pour les particuliers. Nous avons 20% de part de marché sur notre segment. Nous avons équipé 500 000 logements en 10 ans. Nous voulons essayer de proposer une gamme diversifiée de produits en les adaptant aux nouveaux usages (enfants, personnes âgées, personnes à mobilité réduite…) et en jouant aussi sur les motifs. Nous voulons essayer de « mettre un pied » dans la cuisine et nous développer davantage à l’international. C’est dans cet esprit que nous avons participé aux salons de Shangai et à celui de Las Vegas, ainsi qu’en Allemagne ».
Pierre-Jean Arnaud
Voir le site : http://www.chenevert.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *