Albi: Les orgues de Saint Salvi

 

Albi : café des ambassadeurs pour les orgues de saint Salvi

Le 28eme café des ambassadeurs avait lieu dans la collégiale Saint-Salvi ce vendredi 16 juin ; Stéphanie Guiraud-Chaumeil saluait le Père Paul de Cassagnac pour son accueil des ambassadeurs, en tant que curé affectataire de l’église. Ce dernier remerciait à son tour la municipalité pour tous les travaux déjà menés par la mairie à Saint-Salvi, cœur spirituel des Albigeois, cœur battant de la ville d’Albi. Frédéric Deschamps, nouveau président de l’association Christophe Moucherel et titulaire des orgues de Sainte-Cécile et de Saint-Salvi,  encourageait chacun à contribuer à la restauration de l’orgue en finançant un tuyau. « Si l’orgue fait encore illusion, confiait-il, il a un besoin urgent de restauration  pour jouer son rôle d’instrument cultuel et culturel »; il se lançait ensuite dans une brillante improvisation  mettant en valeur les qualités symphoniques de cet instrument. Les ambassadeurs présents pouvaient ensuite visiter la crypte, admirer le tableau de la Lamentation de St Salvi, monter à la tribune de l’orgue et finir par un apéritif dans le jardin du cloître.

L’association Moucherel au service du patrimoine albigeois

L’assocation Moucherel souhaite que le monde de l’orgue s’ouvre au plus grand nombre ; elle reconduit son programme de concerts d’été du 9 juillet au 23 août sur Ste Cécile, St Salvi et la Madeleine, en y associant d’autres instruments : trompette, flûte, trombone, saxophone, bombarde, violon, chœur et vielle à roue, avec un mix de musique populaire et de musique sacrée.

La restauration de l’orgue : le parrainage d’un ou plusieurs tuyaux

L’orgue de Saint Salvi fait partie du patrimoine albigeois ; restauré une première fois en 1930 par Maurice Puget, il sera entièrement démonté : 2380 tuyaux seront décabossés, dépoussiérés, désoxydés ; les parties en cuir (soufflet) seront changées. La transmission pneumatique sera revue ainsi que la ventilation. Un combinateur sera introduit, permettant de programmer à l’avance le changement des jeux. Un jeu de trompette en chamade sera rajouté. Mis dans son époque avec les techniques modernes, l’orgue pourra jouer les différents répertoires, jusqu’à celui du XXI e siècle. Les travaux de restauration dureront de 2018 à 2021 ; pendant ce temps, le petit orgue de chœur Cavaillé-Coll prendra le relais et la ville restaurera la travée située au-dessus de l’orgue.  L’association Moucherel incite les Albigeois  à s’investir dans l’histoire et l’avenir de leur patrimoine ; il leur est proposé de  devenir parrain ou marraine d’un ou plusieurs tuyaux ; le nom des donateurs sera inscrit sur une plaque déposée près du buffet de l’orgue. Ainsi les Albigeois  pourront se dire lorsqu’ils entendront l’orgue jouer durant les offices : « Tiens, voilà mon tuyau qui chante ». Voir plus de détail sur le site de l’association http://www.moucherel.fr/

Pierre-Jean Arnaud 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *