Albi: ordination Pierre Van Son 24/06

Albi : ordination de Pierre Van Son à Ste Cécile

Un jeune prêtre sur les pas de Jean-Baptiste

Un an presque jour pour jour après son ordination diaconale, Pierre Van son s’est vu conférer le sacrement de l’ordre par Mgr Jean Legrez, archevêque d’Albi. Depuis la cathédrale remplie de fidèles, la cérémonie était retransmise en direct sur les ondes de RCF Pays tarnais. L’orgue était tenu par Frédéric Deschamps, titulaire de la tribune de Sainte-Cécile ; l’animation de chants était assurée par Catherine Barthe, dirigeant à la fois l’assemblée, le chœur diocésain et la voûte de Sainte-Cécile a résonné de très beaux chants vietnamiens.  Le cérémoniaire était l’abbé Gaël Raucoules. Mgr Legrez a évoqué dans son homélie la figure emblématique de Jean-Baptiste, ce prophète qui est à la charnière de l’Ancien et du Nouveau Testament. Comme lui, le prêtre est appelé après ces années d’études et d’ascèse à désigner le Christ,  à le révéler aux autres, à devenir un pasteur selon le cœur de Dieu. Il a exhorté Pierre Van Son à être un serviteur de la Parole dont la mission principale est de donner la vie de Dieu, en s’appuyant sur la prière des Heures, l’adoration et l’oraison.

Nomination à Graulhet

Mgr Legrez a ensuite précisé que  Pierre Van Son resterait à Graulhet sur la paroisse N.D. de Marie, mère de l’Eglise, où il a passé ses trois dernières années. Pierre Van Son a chaleureusement remercié ses parents, sa famille, ses frères prêtres, le père Daniel Rigaud, curé de Graulhet et bien sûr, Mgr Legrez pour son accueil dans ce diocèse d’Albi. Il a renouvelé ses remerciements en vietnamien : « J’espère que vous avez tout compris »  a-t-il lancé à l’assistance après ces mots en langue asiatique.

La dimension catholique du diocèse et de l’Eglise qui est à Albi

Mgr Legrez a dans un mot de conclusion, souligné la dimension catholique, c’est-à-dire  universelle de l’Eglise d’Albi, pointant le nombre croissant  dans le diocèse de prêtres des autres continents : Afrique, Asie, Amérique latine. «  Nous avons dans les derniers siècles envoyé des missionnaires dans ces pays ; il est naturel que s’effectue une juste retour des choses ».

Pierre-Jean Arnaud

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *