Carmaux: 1e pierre caserne pompiers

Carmaux : 1ere pierre future caserne de pompiers

Dans un an à peine, Carmaux disposera d’un nouveau centre de secours, qui offrira des locaux modernes et fonctionnels aux 94 sapeurs-pompiers encadrés par le lieutenant Jean-Michel RABAUD, tout en conservant, notamment pour les volontaires, la proximité de leur domicile, puisque le choix du lieu d’implantation s’est porté sur un terrain situé à 500 mètres à peine du centre de secours actuel (avenue de Neckarsulm). Le 23 mai dernier, le Maire Alain Espié a pris part à la pose de la 1ère pierre du futur centre de secours, aux côtés de Jean-Michel Mougard, Préfet du Tarn, de Christophe Ramond, Président du Conseil départemental, de Michel Benoit, Président du SDIS du Tarn, du colonel Christophe Dulaud, chef du corps départemental des sapeurs-pompiers, et du lieutenant Jean-Michel Rabaud, chef de centre à Carmaux.

Un équipement moderne et structurant Le centre de secours principal de l’avenue Neckarsulm, construit en 1979, qui n’abritait à l’époque que 12 pompiers, et qui était géré par le District urbain de Carmaux, n’a plus que quelques mois de fonctionnement devant lui. Au printemps 2019, les sapeurs-pompiers carmausins intègreront leur nouveau centre flambant neuf, chemin de la Vente.

Le chantier a été confié au groupe Thémélia (ex-SEM 81), spécialiste de la maîtrise d’ouvrage pour les constructions publiques. Ce nouvel équipement s’étalera sur 1735 m2, dont la part belle sera faite aux locaux techniques (940 m2) et à de vastes surfaces à même de recevoir les formations, le sport et l’encadrement des jeunes sapeurs-pompiers, qui fêtent d’ailleurs cette année leur 30ème anniversaire. Coût global de l’opération : près de 2,6 millions d’euros HT. Quant à la ville de Carmaux, elle a cédé le terrain à titre gracieux, et a pris en charge avec la 3CS le coût de dépollution du site, soit 170 000€. Elle devrait également intervenir pour doter la nouvelle caserne d’une toiture équipée de panneaux photovoltaïques.

Des pompiers très sollicités

Pour le chef de centre Jean-Michel Rabaud, « le futur centre de secours offrira à mes équipes un outil de travail très performant, permettra de répondre à des sollicitations qui ne cessent de croître depuis quelques années », qu’il s’agisse d’accidents de la route, de départs de feux ou bien de secours à la personne. En effet, depuis 2015, le nombre d’interventions a augmenté de 30%, passant à 2230 interventions / an (soit une moyenne de 6 sorties/ jour) ! Les sapeurs-pompiers de Carmaux – dont la grande majorité est composée de volontaires – ont un périmètre opérationnel étendu, puisqu’ils doivent porter secours sur 23 communes environnantes de Carmaux. Et le lieutenant Rabaud de conclure : « ce nouvel équipement me tient vraiment à coeur, et je suis fier de savoir que le projet va sortir de terre rapidement. Ce sera en quelque sorte le point d’orgue de ma carrière, essentiellement effectuée au service du SDIS du Tarn ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *