Damien ordonné diacre

Castres : Damien Quintard, des tubes à essai au service des catéchumènes

Ce dimanche 9 juillet 2017 fut un jour agréable car la canicule avait marqué le pas et la pluie de ces dernières heures avait adouci l’atmosphère étouffante de la semaine passée. De bonnes conditions pour l’ordination de Damien Quintard en la cathédrale Saint-Benoît, où de nombreux prêtres, diacres, parents, paroissiens et amis entouraient Mgr Jean Legrez et le curé de la paroisse, le père Philippe Basquin.

6 ans de préparation et 2 ans d’accompagnement

L’accession au diaconat permanent n’est pas une sinécure et les candidats retenus suivent une sérieuse préparation ; de plus, quand le diacre est marié, l’assentiment de l’épouse est requis. En ce qui concerne Damien Quintard, marié à Régine et père de trois filles, les 6 ans de formation provinciale à Toulouse et les 2 ans d’accompagnement au niveau paroissial, lui ont permis d’étoffer ses connaissances théologiques, pastorales et liturgiques, sans oublier la dimension pratique de son futur ministère. Ces apports intellectuels ont conforté un parcours universitaire élogieux : docteur en chimie, chercheur, diplômé de l’Ecole supérieure de Physique et de chimie industrielles de la ville de Paris, Damien Quintard travaille depuis plus de dix ans dans l’entreprise fondée par Pierre Fabre, où il exerce ses compétences au service informatique. Ce clarinettiste adepte de la production potagère, est partie prenante de nombreux mouvements ou services : Equipes Notre-Dame, AFC,… Naturellement tourné vers les autres, Damien possède « une empathie inépuisable » et son amour de la mécanique l’a conduit à « découvrir tous les mystères cachés sous le capot de son R5 ».

Mgr Legrez : le diacre, un homme de louange au service des plus pauvres

Monseigneur Jean Legrez a souligné deux dimensions ecclésiales du ministère diaconal : le service de la Parole de Dieu et l’attention aux plus petits, le tout sans oublier la louange : « Ce passage de Matthieu est l’occasion pour Jésus de prononcer la fameuse hymne de jubilation, une des 3 hymnes de ce type  dites par Jésus avec la prière du Notre Père et la prière sacerdotale de Jean au  chapitre 17, située juste avant la Passion.  Face à la fermeture des scribes et des pharisiens, Jésus tout entier tourné vers son Père, remercie celui-ci d’avoir révélé aux tout petits, aux pauvres  ce qu’il a caché aux sages et aux savants. Tout lui a été remis par son Père et c’est à lui de le faire connaître l’amour de Dieu pour les personnes les plus blessées. Il nous est proposé de nous mettre à l’école de Jésus, en portant la croix ; mais le plus lourd du fardeau, c’est Jésus qui l’a pris ; il a payé la dette. Avec les dons de l’Esprit Saint, le Christ nous donne la capacité de le suivre en rompant avec le péché. Homme de louange, le diacre dans la liturgie manifeste sa disponibilité pour son Seigneur et son peuple. Il est aussi l’homme de la prédication qui diffuse la Parole de Dieu, étudiée et commentée à tous ceux pour qui Dieu demeure un étranger et pour tous les chercheurs de sens. Ephrem de Nisibe est un père de l’Eglise, écrivain et poète ; ses hymnes sont encore chantées actuellement par les chrétiens de rite syriaque et maronite ; il est mort lors d’une épidémie, en soignant lui-même les lépreux. Au service de l’autel autant que des plus pauvres, prions pour soutenir Damien dans son ministère afin qu’il puisse porter un vrai témoignage de la tendresse de Dieu ». Damien est appelé au service du catéchuménat.

Mot de remerciement de Damien 

Damien Quintard a embrassé dans un grand mot de remerciement l’ensemble des personnes qui ont concouru à cette ordination, à commencer par Mgr Legrez, le père Basquin, ses parents, son épouse Régine, Daniel-Pierre, RCF, les communautés religieuses, les amis et paroissiens, les musiciens.

L’orgue Puget servi par Yves Gourinat

La célébration a été animée par un groupe de musiciens harmonieusement réunis pour soutenir le chant de l’assemblée alors qu’Yves Gourinat faisait sonner les jeux du grand orgue symphonique.

Pierre-Jean Arnaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *