Cintegabelle : festival 8 au 11 août

Festival Orgue Cintegabelle 2014.m

Cintegabelle: festival d’orgue 8 au 11 août 2014

Vendredi 8 août à 20h30 (Festival 2014)
Concert Bach – Marchand à l’Orgue de Cintegabelle
La joute esquivée de deux virtuoses : Œuvres de J.-S. Bach et Louis Marchand
Emmanuel Schublin organiste titulaire
Entrée 10€, organisé par les amis de l’orgue.
Louis Marchand (1669-1732) est un des trois plus grands organistes et clavecinistes français de son temps, trop peut connu actuellement, mais qui était considéré en France comme le seul rival de François Couperin à l’orgue et au clavecin. C’est à Dresde en 1717 qu’il se serait dérobé à une joute musicale prévue avec Jean-Sébastien Bach en quittant la ville de bon matin… Le récit passionnant de la vie de Louis Marchand et de cette légende tout à fait vraisemblable rythmera le concert où l’organiste Emmanuel Schublin fera entendre à l’Orgue classique français de Cintegabelle les pièces majeures de Louis Marchand en alternance avec des pièces du célèbre Cantor de Leipzig : Jean-Sébastien Bach.
En début de ce WE du festival 2014, un concert où le plaisir d’entendre ces pièces d’orgue sera aussi l’occasion de se plonger dans l’univers de ce début du 18e siècle en France et en Allemagne.

Samedi 9 août à 20h30 (Festival 2014)
Concert Clavecin et Violon baroque à l’Abbaye de Boulbonne
Sonates allemandes : Bach, Graun, Haendel, Télemann
Wouter Dekoninck clavecin,
Ann Cnop violon baroque.
Entrée 10€, organisé par les amis de l’orgue.

Pour ce concert nous aurons le plaisir d’accueillir un duo d’artistes internationaux venus de Bruxelles pour interpréter sonates et suites baroques allemandes pour violon baroque et clavecin construit selon le modèle historique de Dülcken par le facteur de clavecin Stijn Dekoninck.
Le facteur de clavecin nous fera l’honneur de sa présence à l’occasion de ce concert exceptionnel dans le magnifique cadre historique de la salle du chapitre de l’ancienne Abbaye cistercienne de Boulbonne.

Dimanche 10 août à 17h (Festival 2014)
Concert Quintet de cuivres et Orgue à Cintegabelle
Charpentier, Albinoni, Haendel, Bach, Mouret
Quintet Aéris : dirigé par Patrick Pagès trompette,
Jacques Adamo trompette, Xavier Iannone cor,
Olivier Coursimault trombone, Max Fouga tuba,
avec Gilbert Vergé-Borderolles orgue.
Entrée 15€, organisé par les amis de l’orgue.

C’est un programme dans lequel l’orgue fait sonner ses différents jeux en solo et dans lequel le quintette s’exprime avec toutes les nuances de sa palette musicale, mais surtout c’est un répertoire réunissant ces deux entités au travers d’œuvres grandioses et populaires. Des chefs-d’œuvres comme le « Te Deum » de Marc-Antoine Charpentier, les « Fanfares » de Mouret, et les magistrales « Water Music » de G.F. Haendel vous feront vibrer en vous présentant le dialogue des cuivres et de l’orgue.
La majesté des orgues associée à la large palette sonore des cuivres forge une splendide alliance des timbres et de sonorités de ces deux univers !

Lundi 11 août à 20h30 (Festival 2014)
Concert Orgue et Danse à Cintegabelle
SEPT : les Jours de la Création.
Danse contemporaine et improvisations d’orgue.
Compagnie de danse contemporaine Samuel Mathieu,
Emmanuel Schublin organiste titulaire.
Entrée 10€, co-organisé par l’association « musiques en vallées » en partenariat avec les amis de l’orgue.
Emmanuel Schublin organiste titulaire et Samuel Mathieu chorégraphe accompagné de 2 danseurs, Fabienne Donnio et Tatanka Gombo, improviseront, échangeront et composeront ensemble, une construction en direct, un spectacle mêlant le mouvement et les corps à la puissance et la poésie des jeux de l’Orgue classique français de Cintegabelle. Une improvisation musicale aux couleurs et aux harmonies baroques, une danse physique alliant puissance et modernité, se lieront pour la création d’un évènement exceptionnel tel un hymne au premier livre, La Genèse.
Sept, est cette œuvre unique, improbable, une véritable création, associant Orgue à tuyaux et Danse contemporaine. Un spectacle unique à ne pas manquer, qui viendra clôturer le festival 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.