Elus de la vallée du Thoré: Ch. Ramond

Tarn sud : Christophe Ramond à la rencontre des élus à Sauveterre

La visite de Christophe Ramond dans le canton Mazamet 2 – Vallée du Thoré s’est terminée à la salle des fêtes de Sauveterre, commune dont Monique Ribot est maire. Christophe Ramond a présenté aux élus le fruit de ses réflexions : « Pour tout ce qui concerne les opérations impactant le territoire, nous avons la volonté d’être dans le dialogue en assurant l’optimisation des crédits. Nous arrivons à la fin d’un cycle municipal. Avec vos conseillers Daniel Viallèle et Florence Estrabaud, nous avons l’ambition comme les 500 000 élus locaux d’être le gage du bon fonctionnement de la République des territoires en veillant à leur développement harmonieux. C’est pourquoi dans le cadre du budget 2020, le Département a voté une enveloppe participative de 1 M€, qui pourra faire l’objet de micro-projets, déposés par les habitants eux-mêmes. Au budget global, ce sont 400 projets qui sont venus aider les communes et intercommunalités. La proximité, c’est aussi la fibre optique qui sera déployée avant fin 2022. Le Département poursuit la gestion des 4150 km de routes, notamment avec l’effort particulier porté sur la RD 612 entre Albi et Castres. La solidarité départementale est déployée à hauteur de 270 M€. L’année 2020 verra la mise en place de la MDA, Maison départementale de l’autonomie. Le réchauffement climatique nous conduit à être exemplaire pour le développement durable dans le Tarn avec le recyclage de Trifyl, le plan vélo, le photovoltaïque dans les collèges (4 M€), la Maison de l’Elevage (120 K€), l’aide au laboratoire départemental (600 K€), le soutien à la filière Ail rose de Lautrec pour lutter contre la fusariose (700 K€), le plan zéro plastique, l‘attractivité pour les internes en médecine. Michel Castan, président de l’Intercommunalité a soulevé le manque à gagner pour l’immobilier d’entreprise et Gérard Cauquil, maire du Vintrou a pointé le passage en aérien des câbles de la Fibre optique qu’il faudra dans un second temps sans doute enterrer. Christophe Ramond a rappelé l’engagement financier moindre du Département dans le plan Très haut débit du fait de la DSP consentie à SFR et de ce fait, la gratuité pour les intercommunalités.


Pierre-Jean Arnaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *