Graulhet: Brasserie des Vignes -appel

 

Brasserie des Vignes Graulhet

CAMPAGNE DE FINANCEMENT PARTICIPATIF LAMBIC ET BIERES DE TERROIR

du 02/02/16 au 27/03/16

COMMUNIQUE DE PRESSE Graulhet, le 17 février 2016

La Brasserie des Vignes, fabrique de bières créée en 2005, propose tout une gamme de bières sous mention Nature & Progrès[1]. L’entreprise tarnaise a lancé mardi 2 février une campagne de financement participatif – ou crowdfunding en anglais (= financement par la foule). Cette collecte se terminera le 27 mars prochain. 

 Depuis quelques années, les plate-formes de crowdfunding sont de plus en plus nombreuses et le nombre de projets soutenus également. Il existe plusieurs formes de financement : don (avec ou sans récompenses), prêt, investissement… En 2015, les fonds levés représentent environ 300 millions d’euros, soit le double de 2014 selon le baromètre réalisé par Compinnov pour Financement Participatif France[2]. Ce système est également très apprécié des brasseries artisanales françaises[3]

La brasserie a donc choisi la jeune plate-forme Miimosa, spécialisée dans les projets agricoles et agro-alimentaires. L’objectif a été fixé à 11 000 €, il peut être dépassé, et la collecte sera considérée comme « réussie » lorsque la somme des dons aura atteint les 60%. Si les 6 600€ ne sont pas atteints, les cartes bancaires des donateurs ne seront pas débitées.

En cas de réussite, cette campagne permettrait à la brasserie de financer, grâce à des particuliers, plusieurs éléments importants pour favoriser la suite de son développement:

  • amélioration des conditions de travail pour l’équipe : carrelage, chauffage, électricité
  • achat de tonneaux ayant contenu du vin bio, pour produire davantage de bières vieillies en fûts de chêne, de type lambics belges (bières acides). Ces bières sont de plus en plus appréciées dans le monde entier, et la Brasserie des Vignes a été l’une des pionnières en 2005 en France avec la « Bulles de Vignes » qui s’exporte depuis peu en Italie et en Suède.
  • aménagement et développement du Petit Musée de la Bière de Midi-Pyrénées créé en 2012
  • réhabilitation de la mégisserie graulhétoise, achetée il y 4 ans, qui nécessite de l’entretien régulier pour mettre en avant le patrimoine industriel que représentent les bâtiments qui hébergent la brasserie et le musée
  • amélioration de la signalisation : actuellement la fabrique de bière est difficile à trouver pour les touristes ou visiteurs de passage. La brasserie a besoin de panneaux de signalisation qui ont un certain coût.

Cette dernière partie est d’autant plus importante pour la brasserie et le musée: pour la deuxième année consécutive, l’établissement est référencé dans le célèbre « Guide du Routard » (édition Lot, Aveyron, Tarn) .

Après 15 jours de collecte, la brasserie a atteint 12% soit plus de 1300 € grâce à une vingtaine de contributeurs.  Mais ce n’est que le début…

Par ailleurs, la brasserie accueillera le 17 mars un spectacle proposé par la Scène Nationale d’Albi, en partenariat avec la Ville de Graulhet : « Pourquoi les poules préfèrent être élevées en batterie » de la compagnie La Martingale.

Plus d’informations sur le site de Miimosa : www.miimosa.com/lambic-et-biere-de-terroir

[1]             http://nptarn.org/ et http://www.natureetprogres.org

[2]             http://financeparticipative.org

[3]             https://blogsouspression.wordpress.com/2015/10/30/309

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *