Graulhet: Ch.Gontier au Conseil

Graulhet : Christiane Gontier rejoint le conseil

Comme suite à la démission de Danièle désert pour raisons  personnelles, le Conseil municipal de Graulhet a dû pourvoir à son remplacement ; après les démissions successives de Nathalie Marceau, Gérard Navalès, Clotilde Bergeret,  c’est donc Christiane Gontier,  qui n’est autre que la sœur de Guy Peyre, qui intègre l’équipe des élus graulhétois. Elle remplace ainsi l’élue dans les différentes instances communales CCAS, CHS, Comité Technique, Tarn Habitat, sauf Commission de la Prévention de la Délinquance où siègera Claire Fita, qui sera aussi à la politique de la ville. Claude Fita

reprend le scolaire dont la compétence est passée à l’agglo.

La CLECT, Crins 2 et le photovoltaïque

A propos des transferts de charges liés au transfert de compétence évaluées par la CLECT, Claude Fita a déclaré : « On est parti dans cette idée d’agglo avec 63 communes ; on essaie d’équilibrer les charges sur toutes les communes ; on avait beaucoup de charges de centralité ici ; nous nous devons d’offrir tous les services à toute la population ». Pour ce qui est des classes de neige, l’opération est reconduite à Vieille-Aure pour 142 élèves et 17 adultes ; il sera  demandé une participation de 260 € par enfant de la commune et 310 € pour les enfants situés hors de la commune : sur 93 k€ de dépenses, la ville assumera 51,5 k€.

Pour ce qui est de Crins 2, 35 logements seront détruits et 10 seront construits et la ville cèdera à Tarn Habitat les parcelles nécessaires à cette construction, le long de l’avenue de l’Europe.  La société SUNERGIE souhaite implanter des centrales photovoltaïques sur les terrains de la décharge du Bouriou, à l’aérodrome et à la Jonquière. Une offre de location est proposée sur 40 ans avec un versement unique d’une redevance de 1 500 k€ HT à la signature du bail définitif. Un protocole d’accord est donc conclu entre la commune et SUNERGIE pour réaliser ces projets. Enfin, il est cédé pour 6 k€ un immeuble cadastré AS119  situé 3 rue du Château, à Clara Calmon, domiciliée à Paris.

Pierre-Jean Arnaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *