Graulhet: La Fontaine à l’usine

Graulhet : La Fontaine se joue à l’Usine

Après la commémoration du 4e centenaire de la naissance de La Fontaine en 1621 et la conférence  de Clément Tonon, dans les salons de l’Hôtel de Ville d’Albi le 14 octobre 2021, un récital poétique et musical a été donné par Marc-Alexandre Cousquer, récitant et par Lise Lienhard, piano, ce vendredi 24 juin 2022 Ce fut l’occasion  d’écouter un certain nombre de Fables de la Fontaine devant un public, habitué à des interprétations instrumentales, essentiellement piano, comme celles des Schubertiades. C’est ainsi que furent déclamées pour un public adulte :  Les deux coqs, Le rat des villes et le rat des champs, Le héron, La laitière et le pot au lait, Le curé et le mort, Le rat et l’éléphant, Le renard et le bouc, Le chat et le renard, Les animaux malades de la peste, Le conseil tenu par les rats, La mouche et le coche, Le chat, la belette et le petit lapin, La belette entrée dans un grenier,  Les femmes et le secret, La grenouille et le bœuf, La fille, L’homme entre deux âges et ses deux maîtresses. Ces récitations  furent ponctuées d’illustrations musicales de Bach, Rameau, Prokofiev, Kabalevski, Schubert, Bartok et Lienhard. Ce spectacle eut le mérite de faire sortir de l’ombre des textes parmi les plus beaux de notre littérature ; un seul regret cependant que le recitant fut seul sur scène pour dire ces Fables qui sont pour la plupart de véritables pièces de théâtres. Les Fables nécessitent un spectacle à deux voire à plusieurs voix ; le dialogue et les réparties entre les personnages permettent de capter davantage l’attention du public que le seul monologue d’un comédien, si brillant soit-il. Pour ceux qui auraient manqué la conférence de Clément Tonon sur les artistes et pouvoir au siècle de Louis XIV, voir le lien :

https://www.facebook.com/entretarnetdadou/photos/a.171007643087485/1799062226948677/?type=3

Pierre-Jean Arnaud

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.