Graulhet: le schéma intercommunal

Graulhet C M du 17 dec 2015 (3)

Graulhet : Conseil municipal : l’avis sur le nouveau découpage territorial
Le nouveau découpage territorial de l’intercommunalité
Lors de sa séance du jeudi 17 décembre, les élus municipaux ont eu à examiner le nouveau découpage territorial pour les intercommunalités, le schéma départemental de coopération intercommunale. En effet, conformément à la loi Notre, la carte des 12 futures intercommunalités a été présentée le 12 octobre dernier par le préfet, Thierry Gentilhomme, aux élus départementaux, en cohérence avec les PETR (Pôles d’Equilibre Territoirial et Rural) et les SCOT (Schémas de COhérence Territoriale). Pour ce qui est de Tarn et Dadou, le nouvel EPCI regrouperait le périmètre actuel plus celui de Vère-Grésigne-Salvagnacois et celui du Rabastinois, soit un ensemble de 63 communes avec 69 196 habitats, couvrant une superficie de 1 195 km2. Le projet était donc soumis pour avis seulement à la consultation des élus. Bruno de Boisséson s’abstenait, faisant remarquer que Vère-Grésigne-Salvagnacois était plus proche du Pays Cordais et du Causse, qu’avec cette augmentation du périmètre, les petites communes perdraient leur poids. Le maire Claude Fita répondait que l’épine dorsale restait l’A68. Pour lui, même si l’offre de services publics doit être équitablement répartie et si la stratégie revient à l’intercommunalité, la commune devait rester le point d’entrée pour toutes les démarches : places en crèches, permis de construire, etc.
Les dépenses d’investissement : relance des opérations
Comme autre sujet abordé, on notera l’engagement du ¼ des dépenses d’investissement dont la voirie pour 230 Keuros, l’aire des gens du voyage pour 640 Keuros, l’Hôtellerie du Lyon d’or pour 80 Keuros.
Maison des Métiers du cuir : panneaux d’exposition et organisation de l’accueil touristique
Propriété de la ville, les panneaux d’exposition classés M.H. de la Maison des Métiers du Cuir qui ont parcouru le monde lors des Expositions Universelles de la fin du XIXe et du début XXe siècles, vont être restaurés ; « témoins majeurs de l’histoire industrielle de notre ville », ils pourront ainsi continuer à « porter le flambeau d’un savoir-faire unique dans notre région ». « Après consultation et accord de la Direction régionale des Affaires culturelles ainsi que des Archives départementales du Tarn, c’est la proposition de Céline Bonnot-Diconne du Centre de Conservation et de Restauration du Cuir qui a été retenue », pour un montant de 8000 euros, après accord de la DRAC. Pour la même Maison des Métiers du cuir, une convention signée entre la commune de Graulhet et l’office de tourisme Bastides et Vignoble du Gaillac du Pôle d’Equilibre Territorial et Rural (PETR) Vignoble Gaillacois, Bastides et Val Dadou, organise les modalités de travail, la mise en commun des moyens humains supplémentaires pour la période estivale.
L’EcoQuartier d’En Gach
Après avoir obtenu le label national, le quartier d’En Gach doit valider les engagements 17-18-19 (énergie – déchets – eau) de la charte des EcoQuartiers. Ceci servira de référence aux quartiers qui s’inscrivent dans la même démarche et alimentera à terme un Observatoire national de la ville durable.
L’agenda d’accesibilité programmée avant le 31 décembre 2015
Pour les IOP (installations ouvertes au public) et ERP (établissements recevant du public), un agenda d’accessibilité programmée (Ad’AP) doit être déposé en préfecture avant le 31 décembre 2015 ; il est prévu un financement global de 1058 Keuros avec deux tranches de 3 ans entre 2016 et 2021.
Pierre-Jean Arnaud-21 décembre 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *