Graulhet: retour sur Dadou en fête

fete berges Dadou 26 sep 2015 (6) fete berges Dadou 26 sep 2015 (30) fete berges Dadou 26 sep 2015 (9) fete berges Dadou 26 sep 2015 (4) fete berges Dadou 26 sep 2015 (3) fete berges Dadou 26 sep 2015 (25)    fete berges Dadou 26 sep 2015 (12) fete berges Dadou 26 sep 2015 (24)

 fete berges Dadou 26 sep 2015 (19)  fete berges Dadou 26 sep 2015 (20)        fete berges Dadou 26 sep 2015 (21)        fete berges Dadou 26 sep 2015 (22)

fete berges Dadou 26 sep 2015 (15)      fete berges Dadou 26 sep 2015 (17)

fete berges Dadou 26 sep 2015 (14)  fete berges Dadou 26 sep 2015 (27)

fete berges Dadou 26 sep 2015 (30)  fete berges Dadou 26 sep 2015 (28)

Graulhet : Dadou en Fête – une occupation ludique et artistique des berges
Le soleil n’a pas boudé « Dadou en fête » qui se déroulait cette année ces 26 et 27 septembre, après la fête du cheval le dimanche 20 septembre et celle de la mobylette le week-end des 12 et 13 septembre. L’association Volubilo a piloté avec d’autres associations partenaires et les institutionnels la bonne marche des différentes animations proposées aux Graulhétois. Cette initiative correspond au souhait des élus de redonner vie aux berges de la rivière Dadou. Elle fait suite aux anciennes Dadounades qui se sont déroulées des années 1996 à 2002 et dont une exposition photos retraçait l’historique.
Plusieurs ateliers mis en oeuvre sur ou à proximité des berges, près de Volubilo
Plusieurs ateliers étaient présentés : un atelier mosaïque animé par Mika et Marianne a donné lieu à la confection de plusieurs objets, comme des papillons avec incrustation de capsules de bouteilles de bière. Jean-Louis et son association Menuiserie mobile utilisaient comme matière première la palette de bois ; c’est ainsi que sont sortis des mains de ces artisans d’un jour, une table, un fauteuil, un nichoir. Autre objet original : un poisson à ossature bambou, confectionné par l’équipe à Eder, destiné à figurer dans le défilé de la zumba batucada. Les visiteurs pouvaient aussi découvrir ou redécouvrir l’exposition Chemins invisibles, dont le projet avait été mené par le regretté Jean Mazelier ; cette exposition donne à voir des endroits de Graulhet, où tout le monde ne vient pas forcément et qui traduit un regard personnel du photographe. Certaines photos sont complétées par des descriptifs présentés sous un mode narratif ou poétique. Encore à signaler pour les jeunes enfants, un atelier Jeux de bois tenu par Pascal Coulon.
Au jardin de la Rivière aussi
Un atelier photogrammes de plantes, animé par Pierre Assémat, professeur de photographie au lycée Clément de Pémille, donnait au public la possibilité d’utiliser le procédé du cyanotype, avec sa caractéristique de couleur bleu de Prusse. « Le cyanotype, rappelle le professeur, est un procédé inventé au milieu du 19e siècle ». Le livre British algae d’Anna Atkins a utilisé pour la première fois ce procédé (source wiki). Une soirée Scène ouverte s’est aussi déroulée le soir du 26 septembre, avec l’aide technique de la MJC et de l’Ibère familier pour la sono et des prestations de jeunes membres du conservatoire de musique de Graulhet.
Pierre-Jean Arnaud-28 septembre 2015
NB : Une présentation des objets fabriqués par la Menuiserie mobile est annoncée pour le 13 octobre dans les locaux du cirque Pistil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *