Graulhet: Spectacle en 10 tableaux

Graulhet : Spectacle historique renouvelé en  10 tableaux

La scène se passe dans la nuit des temps, en Occitanie. La mémoire du vieux troubadour se ranime pour évoquer l’épopée graulhétoise depuis le Haut-Moyen-Age jusqu’à la fin des années 60. Nous voyons tout d’abord Raymond Roger Trencavel, seigneur d’Occitanie qui tente vainement de s’opposer au déferlement des armées des barons du Nord, avec à leur tête Simon de Montfort, envoyé par ses pairs pour enrayer l’hérésie cathare et mener la croisade contre les Albigeois. Dans un autre tableau, le seigneur d’Aubijoux, dont la famille est partie prenante dans la construction de la cathédrale Sainte-Cécile d’Albi, reçoit à sa cour Henri de Navarre, qui arrive de Briatexte, ainsi que de nombreux artistes. L’art équestre n’est pas absent de la ville de Graulhet puisqu’au XVIe siècle, Salomon de la Broue (1530-1610), propose pour l’équitation, une nouvelle méthode basée sur le calme et la légèreté et non sur la force et la contrainte. La Révolution bouscule la vie de la France ; elle promet liberté et émancipation aux peuples de l’Europe. Le tableau suivant nous invite à découvrir l’œuvre de Goya à travers le musée de Castres, créé par Roger Briguiboul. Le spectacle s’achève avec la paix revenue, les 30 Glorieuses et l’émancipation procurée par mai 68. L’ensemble délivre une mise en scène pittoresque, grâce notamment aux chorégraphies renouvelées et aux évolutions équestres.

Pierre-Jean Arnaud

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.