Lautrec: conquis par Monteverdi

Lautrec concert Endimione Monteverdi 15 avr 2015 (35) Lautrec concert Endimione Monteverdi 15 avr 2015 (1) Lautrec concert Endimione Monteverdi 15 avr 2015 (9) Lautrec concert Endimione Monteverdi 15 avr 2015 (10) Lautrec concert Endimione Monteverdi 15 avr 2015 (20) Lautrec concert Endimione Monteverdi 15 avr 2015 (25) Lautrec concert Endimione Monteverdi 15 avr 2015 (32)Lautrec concert Endimione Monteverdi 15 avr 2015 (8) Lautrec concert Endimione Monteverdi 15 avr 2015 (15) Lautrec concert Endimione Monteverdi 15 avr 2015 (21) Lautrec concert Endimione Monteverdi 15 avr 2015 (23) Lautrec concert Endimione Monteverdi 15 avr 2015 (25) Lautrec concert Endimione Monteverdi 15 avr 2015 (38)

Lautrec : Endimione convertit le public à Monteverdi

La très belle collégiale Saint-Rémy de Lautrec a vibré ce vendredi 15 avril aux accents baroques du compositeur Claudio Monteverdi. La chorale Endimione a interprété des extraits de ses oeuvres sacrées les plus emblématiques : « Vespro della Beata vergine » et « Selva morale et spirituale ». Ce concert était donné dans le cadre de l’exposition “La Bible, patrimoine de l’humanité” réalisée par l’Alliance biblique française (ABF), organisée par L’association “Expo-Bible-81”, présidée par Francis Douce. C’est ce dernier qui a présenté cette soirée , remerciant pour son accueil l’abbé André Maynadier, curé de Lautrec.

40 choristes issus de Midi-Pyrénées

Depuis 15 ans, Endimione avec ses 40 choristes chevronnés pour la plupart midi-pyrénéens chevronnés et dont certains sont eux-mêmes chefs de chœur,  diffuse des programmes de musique baroque qui trouvent un écho favorable chez un public de connaisseurs.  L’ensemble dirigé par Didier Oueillé, comprend aussi une composante instrumentale avec orgue, théorbe, basson, viole de gambe, complétée par des violons, un alto et une saqueboute. Didier Oueillé est un contre-ténor qui a commencé par étudier la musique à Tarbes, puis à Toulouse ; avec Henri Ledroit, il affine sa technique avant de se perfectionner à partir de 1998 auprès d’Henri Ledroit. il enseigne également au Conservatoire de musique du Tarn.

L’inventivité de Monteverdi

Claudio Monteverdi  a vécu de 1567 à 1643 et jeté un pont entre la musique de la Renaissance et la musique baroque. Compositeur de musique profane et religieuse, Monteverdi a occupé le poste prestigieux de maître de chapelle de la basilique Saint-Marc à Venise, succédant notamment à Andrea et Giovanni Gabrielli. Il allie les polyphonies les plus rigoureuses aux trouvailles du style réaliste ou représentatif, comme la vibration des cordes pour accentuer les effets dramatiques. 30 ans séparent les deux œuvres des Vêpres de la Vierge parues en 1610 et la Selva Morale et spirituale composée en 1640 par Monteverdi, 3 ans avant sa mort.

Un Beatus vir élégant et convaincant

Même si le Lauda Jerusalem a fait l’objet d’un bis, le morceau le plus convaincant restera le Beatus vir, chanté jubilation et enthousiasme par Endimione. Un pur moment de béatitude musicale !

Pierre-Jean Arnaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *