Le Tarn se prépare au Salon (3)

Le Lycée de Fonlabour se prépare au concours…

Le Tarn se prépare au Salon de l’Agriculture du 22 février au 1er mars (3)

Le Tarn se visite et se dit prêt à concourir
La promotion touristique du Tarn
La promotion du Tarn est assurée aussi sur le plan du tourisme ; elle se concrétisera par la remise de la dernière édition du Petit Espanté, avec des idées de balades et de randonnées, de recettes à tester, et beaucoup d’autres activités. Le Tarn ; c’est aussi 5 sites ou objets inscrits à l’Unesco : La cité Episcopale d’Albi, La Mappa Mundi, La voûte-tunnel des Cammazes, l’église ND du Bourg à Rabastens, les tapisseries de Dom Robert à l’abbaye-école de Sorèze. D’autres curiosités vous attendent dans la vallée du Tarn et les monts de l’Albigeois : la presqu’île et le prieuré d’Ambialet, les fresques de Greschny, les églises les boiseries de Laclau.

Une borne photo
Une borne photo permettra de laisser un souvenir durable aux visiteurs ; ceux-ci pourront aussi gagner des lots offerts par l’office de tourisme du Sidobre, par Saveurs du Tarn.

Le concours agricole et le lycée Fonlabour : 8 + 13 jeunes vont monter à Paris avec leur vache Nikia

Le salon, c’est aussi le concours agricole avec notamment la participation du lycée Fonlabour. Le Lycée participera pour la 2e année consécutive au TNLA : (Trophée national des lycées agricoles) qui rassemble 50 lycées français. Une équipe constituée de 8 étudiants BTS (Lucie Boussaroque, Amélie Gayraud, Aloïs Galvani, Hugo Kasperowicz, Paul Nouvel, Amélie Roques, Julie Roque, Laurine Souyris), montera à Paris avec Nikia, leur vache Prim Holstein. Ils seront sélectionnés sur la base de 4 épreuves : communication par Instagram et par une affiche sur l’équipe, la ferme de Bellegarde, la commune et le département, manipulation en sécurité de la vache Nikia, présentation de l’animal, du lycée et de son territoire dont une partie en anglais et test de comportement de l’équipe sur le salon. Les étudiants seront accompagnés de 13 autres étudiants qui assureront la partie logistique et sécurité tarnaises au salon. Les autres engagés au concours agricole sont pour la Blonde d’Aquitaine, le GAEC de la Bouissounade à Moulin-Mage, le GAEC Cransac à Brens, le GAEC Planté-Moulet à Carbes, le GEC des Nauzes à Lautrec et pour la Prim’Holstein, la SCEA En Crozes de Labruguière.


Les Tarnais de Paris avec François Sire et l’appui des fournisseurs locaux pour les stands
Les finales des concours de produits auront lieu du 22 au 25 février ; ceux des Vins les 22 et 23 février. Les exposants montés au salon pourront compter sur la présence des membres de l’association des Tarnais de Paris et de son nouveau président François Sire qui proposera un moment convivial le 24 février en fin de journée, qui verra passer aussi les élus du territoire.

Pierre-Jean Arnaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *