Mauriac: un vol bleu de Bugatti

Mauriac : Les Bugatti investissent le château

Les 110 participants des Rencontres internationales Bugatti ont investi le temps d’une soirée, le château de Mauriac, propriété de la famille Bistes.  7 ans après la Provence et 15 ans après la Corse, les Bugattistes ont repris pied sur le sol français pour un périple de 8 jours au cœur de l’Occitanie

Bugatti : dans le sillage bleu des anciennes

 La réputation de cette firme tient beaucoup au génie de son fondateur italien, Ettore Bugatti, installé en Alsace, qui a conçu et produit des voitures alliant performances sportives et esthétique ; après la 1ere guerre mondiale,  son modèle mythique T35 dominera ses rivales du milieu des années 20 au milieu des années 30 , avec 2000 victoires à son actif.  Qui ne se souvient des prestigieux coureurs automobiles comme  Nuvolari, Chiron, Divo, Friedrich, Dreyfus, Williams, Benoist, Wimille? Un engouement  et une domination portés par Ettore Bugatti et  aussi son fils Jean, disparu prématurément en 1939 à l’âge de 30 ans. Ce dont la firme ne se remettra pas malgré des tentatives de sauvetage au lendemain de la 2e guerre mondiale, après le décès d’Ettore en 1947. 

Patrick Friedli : une passion au service de l’élégance  

Membre du conseil d’administration depuis 25 ans, Patrick Friedli préside aux destinées du club Bugatti France qui compte plus de 350 membres. Le club participe aux différents salons comme Rétromobile à Paris et Epoquauto à Lyon. Pour cette édition occitane, Patrick Friedli s’est assuré le concours de Annick Berthome et de Damien Costes, de Tarn Tourisme qui ont organisé avec lui les étapes tarnaises de ces rencontres. Il a pu compter sur l’assistance de 3 équipes de deux mécanos et d’un camion balai. Le mot d’ordre de cette rencontre est son côté chaleureux, sa convivialité et la simplicité. A l’image de Caroline Bugatti, petite-fille d’Ettore Bugatti, qui accompagne ce convoi international avec ses deux filles.  110 équipages sont présents dont 70 étrangers de 14 pays différents. : Suisse, Italie, Belgique, Hollande, Danemark, Suède, Norvège, Australie, Autriche, Allemagne, Nouvelle-Zélande, Grande-Bretagne, USA, Luxembourg.

En visite dans 4 départements

Après  deux journées aveyronnaises à St-Cirq-Lapopie,  aux caves de Roquefort et au viaduc de Millau, la 3e étape a conduit les Bugattistes à Albi, (Ste-Cécile et le musée Toulouse-Lautrec), puis au château de Mauriac. Le jeudi, ce fut Rodez et Conques ; le périple s’est poursuivi le vendredi 7 juin  après une incursion à Bruniquel et les gorges de l’Aveyron dans le Tarn-et-Garonne, par une visite tarnaise à Castelnau Montmiral et à Cordes-sur-Ciel ; le samedi 18 juin, les Bugattistes ont achevé leur périple par une étape lotoise  à Figeac avant le retour à leur point d’attache à Najac.

Pierre-Jean Arnaud

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.