Région: Dans ma zone 4 nov 2020

Carole Delga veut agir sur les 3 fronts de la santé de l’économie et de la sécurité

Devant la presse réunie en visio-conférence ce 4 novembre, , Carole Delga a présenté les chiffres alarmants sur la situation COVID en Occitanie : 1000 décès le 3 novembre dont 349 en Occitanie. La crise sanitaire a trouvé son épicentre en Auvergne-Rhône Alpes et Ile-de-France. Les conséquences économiques sont sévères pour l’aéronautique, l’événementiel, le commerce, la culture et la restauration. Il faut restaurer le climat de confiance malgré une rentrée scolaire compliquée. Carole Delga, au nom de la Région, a plaidé pour des actions claires et compréhensibles dans les trois domaines suivants : la protection sanitaire, l’économie et la sécurité. La présidente de la Région propose une véritable réforme du système de santé en octroyant plus de pouvoir à la Région pour la construction des CHU, la régulation sur l’installation des personnels soignants, l’ouverture ou la fermeture des filières de formation médicales et para-médicales, la réorganisation de l’ARS. Elle souhaite développer une campagne de tests mobiles (cf. opération Laroque d’Olmes le 16 octobre dernier). Elle voudrait mettre en place une ½ journée pour préparer l’accueil des lycéens ; déployer des tests antigéniques pour les jeunes et les personnels ; 5000 ordinateurs seront distribués aux étudiants ainsi que 2000 clés 4 G pour suivre l’enseignement à distance. Concernant l’économie, Carole Delga propose une territorialisation départementale des décisions d’ouverture des commerces ; elle veut taxer les GAFA pour financer le commerce de proximité. Elle ouvre la plateforme digitale dans ma zone pour consommer local et  veut impliquer les restaurateurs sur la plateforme « tousoccitariens.fr ». Enfin, Carole Delga a initialisé un plan pour assurer la sécurité des lycéens, des transports ; elle compte asseoir les valeurs de la République par un soutien aux associations d’éducation populaire et la promotion d’un plan régional contre le racisme et l’antisémitisme.

Pierre-Jean Arnaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *