Revue de presse Alliance Vita

logoAlliance VITA
Alliance Vita: Vendredi 6 novembre 2015 – Revue de presse N°115
L’actualité bioéthique de la semaine décryptée par VITA

source:  Alliance Vita

Le suicide assisté commercial interdit en Allemagne
Le Bundestag a voté le 6 novembre 2015 une loi interdisant le suicide assisté effectué contre rémunération. Depuis un an, l’Allemagne a ouvert un débat sur la question du suicide assisté en raison des zones de flou de la loi.

Annonce d’une première étude clinique mondiale utilisant la technique du CrispR/Cas9
Ce 5 novembre 2015, une start-up américaine de biotechnologie, Editas Medicine, annonce avoir prévu de lancer un test clinique utilisant la méthode du CrispR / Cas9 en 2017, une première mondiale. La PDG du groupe, Katrine Bosley, a fait cette annonce lors d’une conférence qui s’est tenue à Cambridge.

2 novembre : la récupération du jour des défunts par le lobby de l’euthanasie est indigne
En ce jour du 2 novembre consacré à la mémoire des défunts, Alliance VITA dénonce l’indigne récupération de cette journée de recueillement par l’ADMD (Association pour le droit de mourir dans la dignité) qui entend en faire le jour de promotion de l’euthanasie.

Euthanasie des mineurs en Belgique : rejet du recours en annulation
Le Conseil constitutionnel belge a rejeté le 29 octobre 2015 un recours en annulation de la loi du 28 février 2014 qui autorise l’euthanasie des mineurs.

Des ovocytes congelés détruits accidentellement au CHU d’Angers
Jeudi 29 octobre 2015, le CHU d’Angers annonce qu’une enquête a été ouverte après la destruction accidentelle de 17 prélèvements d’ovocytes conservés dans une bonbonne d’azote liquide dans la nuit du 18 au 19 octobre.

Sondage : la GPA n’est pas une priorité politique pour les belges
Alors que le Sénat belge s’est auto-saisi depuis quelques mois d’un rapport sur la question de la gestation pour autrui (GPA), un sondage de l’Institut Dedicated Research révèle que pour la majorité des belges cette question n’est pas une priorité politique.

Affaire Mercier : aider sa femme à se suicider est un délit
Jean Mercier, 87 ans, a été condamné le 27 octobre 2015 par le tribunal correctionnel de Saint-Etienne à un an de prison avec sursis pour « non-assistance à personne en danger », après avoir aidé sa femme malade et dépressive à se suicider en 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *