Validation du travail dominical

Auch rayonnante 6 sep 2015 011

Loi Macron : le Conseil constitutionnel valide en catimini le travail dominical
Source:  Liberté politique  Paru le 10 août 2015

lien vers Liberté politique
Les majorités changent, mais les mêmes coups bas sont de mise quand il s’agit de casser les ultimes protections du repos dominical : à la faveur de l’été, dans l’indifférence générale…

Souvenons-nous : la Loi Mallié fut votée en plein été, validée par le Conseil constitutionnel début août, signée par le président Sarkozy au Lavandou, le 10 août 2009. Au JO le 11 août ! Idem pour la Loi Macron. Le quotidien Le Monde nous apprend que le Conseil constitutionnel vient de donner son feu vert à la plupart de ses articles.

Six ans après la Loi Mallié, la Loi Macron sera définitivement passée en ce même mois d’août, 49.3 aidant pour nos socialistes si respectueux de la démocratie.

Même pas 60 parlementaires pour contester

LA CFTC n’a pas attendu pour faire entendre son mécontentement et a diffusé tôt un communiqué de presse bien senti. « Loi Macron, le travail inachevé du Conseil constitutionnel ». Le syndicat chrétien regrette « qu’il ne se soit pas trouvé soixante parlementaires pour contester les dispositions portant atteinte au repos dominical ».

La presse de son côté, de droite comme de gauche, peut se féliciter d’avoir collaboré à ce qu’elle a fait advenir, très efficace à faire tomber les dominos les uns après les autres ; elle passe déjà en revue les différents changements à venir.

Laudato si’ à la trappe

À l’heure de l’encyclique Laudato si qui met le dimanche au cœur des préoccupations écologiques, voilà notre président et son gouvernement schizophrènes applaudissant d’un côté le texte papal au « Sommet des consciences » mais qui votent à peine deux semaines après une loi le malmenant !

On retiendra ainsi de tout cela le mensonge généralisé des socialistes : en 2009, leur opposition à l’extension du travail dominical n’était évidemment pas de conviction mais uniquement politique. Posture cosmétique ! Ceux qui ne veulent pas voir dans ce tournant civilisationnel quelque chose de grave — que ce soit une certaine presse de droite refusant la critique de la Loi Macron et de sa communication imbécile, que ce soit certains chrétiens acquis à l’ultralibéralisme — sont bien aveugles et surtout bien coupables.

La bataille continue… À chaque fois que le repos dominical est mort, à chaque fois il a été reconquis.

Hélène BODENEZ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *