Castres : remise trophée « Paroles d’élus »

25 sept 2013 00225 sept 2013 00125 sept 2013 01025 sept 2013 007

 Légende: Nathalie de Villeneuve, vce prdte cté agglo et Jean-Christophe Arguillère, Orange

Castres : remise trophée « Paroles d’élus » à la communauté d’agglo Castres -Mazamet
Le trophée « Paroles d’élus », récompense des initiatives des collectivités qui mettent en oeuvre les technologies liées au très haut débit dans le sens d’une plus grande solidarité numérique.
Un outil collaboratif développé avec le Sénégal
Guédiawaye est une ville champignon de 400 000 habitants ; c’est une des 4 villes qui composent l’agglomération dakaroise. Son urbanisation croissante a été l’occasion pour les deux pays France et Sénégal de développer un outil collaboratif permettant de s’approprier la gestion et la planification urbaines. Cet outil basé sur le Système d’information géographique permet aux planificateurs, aux développeurs, aux élus de centraliser dans une base unique des données cartographiques pour pouvoir projeter dans le futur une image de l’espace urbain, en y associant les habitants. On intègre bien sûr les données relatives à la voirie ; ainsi que ce soit la collectivité locale ou les entreprises de réseau, chacun pourra demain trouver son compte pour jeter les bases de nouveaux quartiers pensés rationnellement et de façon harmonieuse. Cet outil de programmation présente la particularité de comporter un module financier ; cela offre la possibilité aux élus de calculer le coût de tel ou tel équipement public, écoles, marché, etc. et d’être ainsi un outil de choix et d’arbitrage économique au service de la collectivité locale.
Petit historique : une passerelle entre élus et Université
D’après Nathalie de Villeneuve, vice-présidente de la Communauté de communes Castres-Mazamet, qui supervise le projet avec l’aide de Bruno Blaise, chargé de mission à l’Observatoire économique et social et Véronique Tassa, ce projet entre dans sa troisième phase ; en effet, deux appels à projet ont été nécessaires pour jeter les bases de cet outil. On a recensé toutes les données cadastrales ainsi que les différentes bases disponibles. Cet outil est en phase avec le savoir-faire développé par la Communauté d’agglomération dans les TIC ; il permet aussi de jeter une passerelle avec l’Université. Déjà, l’Université de Toulouse Le Mirail avait eu l’idée de rapprocher les collectivités de Castres- Mazamet et de Guédiawaye sur ces problématiques de solidarité numérique ; un master « Développement des territoires numériques » a donc vu le jour sur le site de l’université Champollion à Castres. « ll ne s’agit pas de transfert de technologie ; c’est une appropriation par une collectivité locale d’un outil avec valeur ajoutée localement », insistent les élus de Castres-Mazamet.
Orange, un des opérateurs qui aide à structurer numériquement le territoire
Jean-Christophe Arguillère, délégué régional aux collectivités locales Orange, en compagnie de Rodrigue Roch, délégué collectivités Tarn, en remettant le trophée à Nathalie de Villeneuve, représentant de la Communauté d’agglomération, soulignait le déploiement progressif des équipements du réseau Très haut débit et du réseau mobile sur l’ensemble du territoire. Sur le plan de la fibre, le 1er client FTTH est en cours d’équipement sur Castres, alors que sur le réseau mobile, la 4 G va essaimer dans les villes principales du département. Tout d’abord à fin 2013, Albi et Castres ; puis petit à petit les plus grandes villes du Tarn. Nathalie de Villeneuve, qui représentait Pascal Bugis, président de l’agglomération, soulignait sa volonté de poursuivre le dialogue avec l’opérateur pour permettre une avancée significative du Tarn sud car  » ici, on a la culture du haut débit ». Revenant au projet, elle précisait que cet outil collaboratif ne recevra sa pleine consécration d’outil de programmation urbaine que si les élus locaux l’utilisent et se l’approprient comme outil de décision.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.