Graulhet: Le centre éducatif multi-sports

Graulhet CEM Ch Delfaut 14 oct 2015 (1)

Graulhet : Le centre éducatif multi-sports
Le CEM, petite rétrospective et genèse du projet…
« Au départ, il s’agissait de créer un centre de formation pour le rugby à l’horizon 2013, pour l’accès en Pro D2. Un comité de pilotage avait été constitué, composé de Pierre Bono, étudiant à l’IAE, Pascal Salvetat et moi-même », explique Christian Delfaut, directeur du CEM. Le projet initial visait à créer un centre sportif autour de l’Omnisports avec ses 7 disciplines : athlétisme, basket, judo, rugby, natation, boxe, gymnastique pour un total de 1500 licenciés. Il s’agissait de mutualiser les moyens humains et de structure logistique. Plusieurs contacts ont été noués avec les politiques, le maire, les élus du territoire, Tarn et Dadou, conseil départemental, DDCSPP, le tout en ayant une vision géographique Tarn. Les élus ont adhéré à l’idée de constituer un centre sous la tutelle de l’Omnisports.
Avec le soutien de Yannick Jauzion
En septembre 2011, le CEM est créé. Il est géré par l’Omnisports, dont le président est Jean-Luc Cathalau. La convention est tripartite : ville, Omnisports, CEM. Les partenaires sont l’Etat, la ville, le conseil départemental, Tarn et Dadou en termes d’éducation. « Des acteurs privés nous soutiennent, dont le Crédit Agricole, mais aussi plusieurs autres partenaires. On travaille en étroite collaboration avec Yannick Jauzion, ancien joueur du SCG et qui s’est investi dans le projet ; il en est l’ambassadeur, le parrain du CEM », poursuit Christian Delfaut.
Le fonctionnement : des éducateurs reconnus et des volontaires du Service civique
Christian Delfaut, mis à la disposition par la mairie de Graulhet, a été désigné comme directeur du CEM. Chargé de la gestion administrative et de définir les programmes, il veille aussi à la cohérence des contenus technique et sportif. L’encadrement est assuré par des éducateurs diplômés, mis à disposition par l’Omnisport et par la ville de Graulhet : Benoît Bellot – rugby, Olivier Sharf – basket, Nadège Pitton- gymnastique. En outre, des jeunes volontaires du Service civique viennent compléter cet encadrement : Thibault Pontier en master 1 STAPS, Hugo Rabot en licence STAPS et Bertrand Lartet en master 2 STAPS.
Un suivi médical très poussé
Un médecin bénévole, Jacques Dary et un kiné, Marie-Pierre Jau-Blanc, assurent tous les jeudis après-midi, le suivi des stagiaires du CEM à l’intérieur d’un cabinet médical, situé dans les locaux de l’Omnisports. Les enfants passent un bilan complet à Toulouse à la clinique Médipôle (près Oncopôle), un centre de médecine sportive de haut niveau. Le CEM est aussi en lien avec la structure Sport pro santé ; Sport pro santé travaille avec des coaches privés dans les sports suivants : vélo, natation, rugby, voile, et développe des outils pédagogiques.
L’examen des candidatures et le parrainage de Lola de Angelis et Celia Perron
Les stagiaires sont des élèves de 6e à 3e. Les candidatures sont proposées par les structures sportives ; une convention tripartite est passée entre collège, CEM et parents. Elles sont examinées par une Commission de validation des candidatures qui apprécie le potentiel sportif, les capacités médicales et un dossier scolaire qui « tient la route ». C’est ainsi que sont retenus 30 à 35 stagiaires par an, garçons et filles, dans 5 disciplines : rugby, basket, athlétisme, natation et gymnastique. Les stagiaires adhèrent à une charte de valeurs. On retrouve majoritairement des garçons chez les nageurs et les rugbymans. Le partenariat avec le collège Louis Pasteur est très efficace : 95% des effectifs en sont issus. Deux marraines sont désignées : Lola de Angelis, basketteuse de Madrid et Celia Perron, spécialiste de l’heptathlon.

Calendrier 2015-2016 ; l’économie du geste ; un nouveau site internet
Les activités sont basées sur le calendrier scolaire ; pendant les vacances, les stagiaires rejoignent leur club. Durant la période scolaire, deux séances sont proposées : les lundi et jeudi de 16h à 18h à la salle Robert Primault. Le lundi est consacré à un travail collectif : préparation physique généralisée et renforcement musculaire. Il s’agit de mettre l’accent sur le préventif, en évitant les blessures, toujours pénalisantes pour les clubs. Olivier Rasal-Allué, ancien danseur contemporain, proposera dès janvier des conseils pour améliorer l’économie du geste sportif et sa fluidité, de façon à prévenir tout dommage musculaire. Tous les ans, une sortie de fin d’année est proposée ; la dernière a permis ainsi de découvrir la plongée sous-marine. Le nouveau site internet sera bientôt en ligne, fin octobre 2015, élaboré par OMNICIA.
Pierre-Jean Arnaud-20 octobre 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *