Lacaune: histoire du petit train

Lacaune : L’histoire du petit train – le film et la chanson

Qui ne connaît la ligne du petit train de Lacaune qui construite dès 1902, a contribué au désenclavement des monts de Lacaune ? On en connaît les étapes : 1er juillet 1905 : ouverture Castres – Vabre ; 2 juin 1907 : Ouverture Vabre – Pierre Ségade (Viane) ;  16 avril 1911 : ouverture Viane – Lacaune ; 23 octobre 1911 : ouverture Lacaune – Murat. Ce petit train a connu une existence éphémère- un peu plus d’un demi-siècle – puisqu’il s’est arrêté en 1962. Mais cette relative brièveté ne l’a pas empêché de subsister dans la mémoire populaire d’autant qu’un film d’Albert Mahuzier  a contribué à sa légende ainsi que la chanson interprétée par Raymond Fau : « Le petit train de Lacaune se baladait… ».

6 ouvrages d’art sur les monts de Lacaune

Pour la construction de la ligne, fruits du travail de nos ancêtres, plusieurs ouvrages d’art ont laissé leur empreinte à travers ce paysage des monts de Lacaune : « 6 ouvrages majeurs dont 4 qui s’enchaînent à Gourp-Fumant avec 2 tunnels longs de 50 et 70 m séparés par un viaduc composé de 3 arches, 65 m de long et 26 m de hauteur. Le viaduc de Landissou, 2 arches, 40 m de long poursuit ces magnifiques ouvrages. Après, plus en amont toujours sur le Gijou le pont de Carausse. Le 6ème ouvrage, encore un tunnel, le plus long avec ses 350 m à l’entrée de Lacaune en attente de réouverture. »

Voir lien film Albert Mahuzier: https://www.youtube.com/watch?v=GpVpffu8uag

Pierre-Jean Arnaud

2 réflexions au sujet de « Lacaune: histoire du petit train »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *