Meeting Réplic’Air: Conclusion

    

Graulhet: Meeting de Réplic’Air – Y a du frisson dans l’air –  En guise de conclusion

L’inauguration du hangar de Réplic’Air

Voisin des « Ailes des copains », le nouveau Hangar de Réplic’Air a poussé comme un champignon. C’est ce soir l’inauguration par le maire de la ville de Graulhet, Claude Fita. L’occasion de rencontrer Florent Peraudeau, un des deux photographes de Réplic’Air, avec Pierre-Etienne Langenfeld ; membre de l’association depuis 2013, il a accompagné l’épopée de reconstruction du Morane-Saulnier de type G ; il parle avec émoi du vol du centenaire Fréjus-Bizerte effectué  le 22 septembre 2013 et qui commémore celui réalisé 100 ans auparavant par l’aviateur Roland Garros.  Désormais, toute l’association se mobilise pour parvenir à réaliser ce projet de reconstruction du Dewoitine D551, avion parti au ferraillage après l’armistice de 1940, pour échapper à l’ennemi. «  Il reste les plans récupérés chez le constructeur  et toutes les pièces sont peu à peu usinées et fabriquées pour construire ce fameux avion qui verra le jour sans doute en 2019-2020 ». A l’issue de cette journée réussie, tous les membres de Réplic’Air présents affichent leur satisfaction. Cap désormais vers le  Dewoitine D551, dont la maquette est exposée en coupe avec le fuselage, le cockpit, très en retrait par rapport au moteur, qui sera le même que celui équipant le Morane Saulnier, le 12 cylindres.

Impressions de Jérémy Caussade, président de Réplic’Air.

« Les gens étaient contents ; il y a eu beaucoup de retours positifs ; quand le meeting s’est arrêté, les gens étaient pleinement satisfaits. C’est sûr, cela a demandé une énorme organisation : il a fallu s’occuper de la piste, de la direction des vols, des parkings, de la sécurité, de la buvette, du poste de carburants. Ce fut le travail de toute une équipe avec le soutien de la mairie ; tous nos partenaires -aéroclub, ULM, Aérotec, vol à voile, etc. ont su mettre en œuvre de gros savoir-faire, mais la passion de chacun a rendu les choses plus simples. La restauration s’est bien passée : buvette,  restaurant de l’Aérodrome ; les autorisations ont été données par la DGAC, la police de l’Air. 100 bénévoles ont travaillé durant cette journée ; la préparation a nécessité un an de travail en amont. La 2e édition aura sans doute lieu en 2020 ; l’an prochain, nous organiserons sans doute une Journée Portes Ouvertes. Il y un terreau à Graulhet : la mairie est favorable à nos projets et le public a bien répondu

Plus d’infos sur site Replic’Air : http://replicair.fr/avions/dewoitine-d551/

Pierre-Jean Arnaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *